Commune de Saint-Hilaire

Village de St Hilaire

Toutes les actualités

Liste de tous les articles publiés

Informations gendarmerie nationale

Publié le lun. 26 mars 2018

Les personnes qui partent en vacances peuvent compléter la fiche "opération tranquillité vacances", et l'adresser aux services de la gendarmerie à l'adresse mail suivante: cob.limoux@gendarmerie.interieur.gouv.fr.

La fiche peut également être déposée à l'accueil de la brigade de gendarmerie

cliquer ici pour prendre connaissance du document Tranquillité vacances.pdf

Pour prendre connaissance des renseignements concernant les permanences de Monsieur BERLAN, Conciliateur de Justice cliquer ici conciliateur de justice.pdf


Exposition photographique

Publié le dim. 4 mars 2018

C'est l'Association Photo Club Mailhacois , composée d'une vingtaine de photographes passionnés, qui a investi le réfectoire des moines en ce mois de Mars. Au total vous retrouverez trente clichés , qui vous permettront de (re)découvrir les sites les plus emblématiques de notre département. Venez nombreux !

Elargissement du pont en 1912

Publié le jeu. 1 mars 2018

On peut voir dans la délibération du conseil municipal ci-jointe la décision d'élargir le pont à trois arches sur le Lauquet, décision qui ne concrétisera qu'en 1923 pour la réalisation des travaux.

La route telle que nous la connaissons aujourd'hui entre le pont et l'abbaye puis en direction de Limoux ,quant à elle, a été réalisée à partir de 1843 lorsque le conseil municipal de l'époque a décidé de prolonger la route de Carcassonne à Saint-Hilaire jusqu'à Limoux (qui n'était jusque là qu'un chemin muletier).

Il a fallu pour cela modifier la traversée du village, construire le remblai sur lequel se trouve la route actuelle et démolir une partie des maisons de Niort qui se trouvaient entre la maison Jeanjean et la maison Juste. Ceci a eu pour effet d'enterrer aux trois-quarts la fontaine à l'angle nord-est de l'abbaye.


AD11_AC344_1D023_056_élargissement pont_1912.jpg

AD11_AC344_1D023_056_élargissement pont_1912_2.jpg

Atelier de travail sur l'îlot nord du 28 mai 2018

Publié le jeu. 1 mars 2018
Brian Scott

On vous attend le 28 mai à 18h15 pour une deuxième séance de réflexion ensemble. Il s'agira cette fois de travailler sur cet espace en prenant une photographie sur site puis en transposant des idées sur carte Géoportail dans la salle du conseil.Inscrivez-vous svp en mairie, par téléphone ou par mail.

Compte-rendu du 10 avril :

Après un moment convivial autour d'un café dans le hangar face à l'abbaye nous avons pu visiter tous les aspects de cet espace riche en potentialités. Au fur-et-à-mesure les pistes de réflexion ont été évoquées. IL y aura bien une place publique mais on voit bien que les différences de niveau en feront un lieu original.

La grande cave vinicole sur deux niveaux, avec le chais et ses foudres en rez-de-chaussée a donné lieu à des échanges sur le fait de savoir s'il faut conserver les foudres ou pas et dans quelle mesure ce serait possible. L'étage bénéficie d'un toit neuf et d'un accès facile grâce à la passerelle qui sera conservée.

Le hangar en face pourrait perdre son toit , ce qui dégagerait la perspective sur l'abbaye et pourrait, dans sa partie haute se transformer en terrasse,le bas étant ramené au niveau de l'allée (piétonne ?).

Une démolition-dépose des anciennes maisons en voie de ruine (à l'exception de la maison d'angle qui pourra "disparaître par la suite) rue des caves et l'écurie est prévue en 2018.

Celles et ceux qui le souhaitent pourront participer à des séances de travail qui auront lieu les 19 avril et 28 mai en fin de journée (18h15), salle du conseil ou foyer. Merci de confirmer votre participation en mairie (ou par mail ou téléphone).

La soirée du 19 avril consistera, après une présentation de l'avant-projet, en deux ateliers de travail, le premier consistera , à partir de photographies actuelles ou anciennes, à évoquer le ressenti de chacun sur ce quartier et le village en général, le deuxième nous amènera à réfléchir à ce que nous aimerions faire de cet îlot. La séance se terminera par un apéritif.


(Rappel : Nous vous invitons à venir découvrir ou redécouvrir l’îlot nord de l’abbaye, dit espace Jeanjean, le samedi 10 mars à 9h30, îlot sur lequel existe un projet d’aménagement qui donnerait jour, entre autres, à une place publique. Il y aura du café et de petites viennoiseries.

La mairie a commencé à y réfléchir, fin 2017, avec un cabinet de programmiste et l’aide du Département et du CAUE. Les personnes qui sont intéressées pourront se signaler afin de participer à des ateliers de travail qui leur permettront de faire part de leurs idées et propositions.)


Restons mobilisés pour conserver les quatre classes !

Publié le mar. 6 févr. 2018
Alain Lemaitre

Dernières nouvelles :

Suite à la mobilisation de ce 7 février devant l'inspection académique, avenue A Marty à Carcassonne où nous étions nombreux (élus, parents et personnels), et après qu'aient été reçus JL Carbonnel, le maire ainsi qu'une représentante des parents d'élèves, il apparaîtrait que lors de la réunion qui a suivi, et l'examen de notre courrier et des 450 signatures de la pétition, Madame la DASEN soit revenue sur sa décision.

La mobilisation n’a pas été vaine !!!!! Elle a été forte et efficace et un grand merci à celles et à ceux qui y ont contribué.

La 4ème classe ne ferme pas.

Monsieur le Maire demande à tout le monde d’être présent au foyer communal, vendredi 9 février à 18 heures. (élus, parents, enseignants, personnel…)

Tout d’abord pour fêter la bonne nouvelle mais également pour aborder un grand nombre de thèmes ayant trait à l’école. En bref, il faut rester mobilisés !


Depuis qu''a été annoncée la fermeture quasi certaine d'une classe de l'école, les parents d'élèves et des personnels de l'école appuyés par les élus sont montés au créneau. Diverses manifestations sont envisagées selon l'évolution de la situation et le message est clair; ils n'accepteront pas de fermeture! et la mobilisation n'en est qu'à ses débuts préviennent-ils!

Les effectifs à ce jour justifient le maintien de la quatrième classe et éviteront des classes à triple niveau à la prochaine rentrée. Il en va de la qualité de l'enseignement apporté à nos enfants de la ruralité. Cette fermeture impacterait Saint-Hilaire bien sûr mais aussi les villages du Saint-hilairois et les élus des autres villages Gardie, Villar, Villebazy, St Polycarpe et Belcastel sont venus le dire haut et fort: pas de fermeture de classe à St Hilaire !

Tous ces villages sont intégrés dans la zone de revitalisation rurale et le maintien de la quatrième classe est fondamental pour le Saint-hilairois. ( D'après Alain Lemaitre).

RDV le mercredi 7 février à 7h50 devant l'école pour une opération escargot, en co-voiturage, jusqu'à l'inspection d'académie , avenue Henri Goût.

Le mercredi 7 février 2018 à 9h30, se tiendra le CTSD du 1er degré, réunion qui traitera des fermetures et ouvertures de classes pour les écoles de l’Aude.

Avec une dotation de misère (0 poste alloué au département de l’Aude), les écoles de l’Aude subiront, à la rentrée 2018, une importante dégradation des conditions d’apprentissage pour les élèves et des conditions de travail pour les enseignant-es.

(...)

Ce sera aussi l’occasion pour les écoles craignant une fermeture ou nécessitant une ouverture de montrer leur légitime détermination.


Cambriolages dans le secteur : Information des services de la Gendarmerie

Publié le mar. 16 janv. 2018

Mesdames et messieurs les maires,


Je vous informe par le présente message de plusieurs cambriolages perpétrés sur notre secteur de surveillance dans l'après midi du lundi 15 janvier 2017.

ROUFFIAC D'AUDE 19H08 : CAMBRIOLAGE RESIDENCE PRINCIPALE

Faits commis le 15 janvier entre 17h00 et 19h00. Après avoir fait disjoncter le compteur électrique le ou les auteurs fracturent une porte fenêtre. Préjudice : bijoux et un iphone.
PREIXAN 19H17 : TENTATIVE CAMBRIOLAGE RESIDENCE PRINCIPALE
Faits commis le 15 janvier entre 13h15 et 18h45. Le ou les auteurs coupent le câble téléphonique sur le poteau devant l'habitation puis s'introduisent dans la propriété et fracturent la fenêtre située sur le coté de l'habitation à l'aide d'un tournevis. L' habitation est entièrement fouillée. Pas de vol.
POMAS 19H19 : CAMBRIOLAGE RESIDENCE PRINCIPALE

Faits commis le 15 janvier à 19H10. La baie vitrée sur la coté de la maison est fracturée à l'aide d'un tournevis. Toutes les pièces ont été fouillées. Préjudice : bijoux et 100 euros en espèces. PIEUSSE 19H33 : CAMBRIOLAGE RESIDENCE PRINCIPALE
Faits commis le 15 janvier entre 18h15 et 19h10. La porte fenêtre en bois à l'arrière de la maison est fracturée. Préjudice : bijoux d'une valeur de 3000 euros.
MAGRIE 20H02 : TENTATIVE CAMBRIOLAGE RESIDENCE PRINCIPALE

Faits commis le 15 janvier à 20h00. La fenêtre de la cuisine est fracturée. Les chambres et la salle de bains sont fouillées. Pas de vol.
ROUFFIAC D'AUDE 20H57 : CAMBRIOLAGE RESIDENCE PRINCIPALE

Faits commis le 15 janvier à 20h30. La baie vitrée est fracturée. Les chambres et la salle de bains sont fouillées. Préjudice : Un sac à mains, un porte monnaie de grande valeur, bijoux.
MALRAS 21H25 : TENTATIVE CAMBRIOLAGE RESIDENCE PRINCIPALE

Faits commis le 15 janvier à 21H15. Le ou les auteurs ont tenté de soulever le volet roulant de la baie vitrée du salon. Pas de vol.

Une enquête est en cours afin d'élucider ces faits au plus tôt. Il serait toutefois intéressant de diffuser un message de prévention et de vigilance auprès
des habitants afin qu'il n'y ait pas d'autres victimes dans les jours ou semaines à venir.

Cordialement



Communiqué des services de gendarmerie.doc

Etude de faisabilité pour l’aménagement des abords de l’abbaye

Publié le mer. 10 janv. 2018

La municipalité de Saint-Hilaire a fait appel à un cabinet d’études afin de réaliser une étude de faisabilité et de programmation pour l’aménagement et la restructuration de l’ilot situé au nord de l’abbaye

Les financements sont les suivants :

Financement UE LEADER 27 344.00 €
Financement C.Départemental de l’Aude 18 696.00 €
Financement communal 11 510.00 €
Montant total 57 550.00 €

REGLEMENTATION DE L'ECLAIRAGE PUBLIC

Publié le jeu. 28 déc. 2017

Les conditions d'éclairage nocturne sur le périmètre aggloméré de la Commune sont les suivantes :

- du 1er octobre au 31 Mai de chaque année : éclairage public éteint de 23 heures à 5 heures 30

- du 1er Juin au 30 Septembre de chaque année: éclairage public éteint de 1 heure à 5 heures 30

A l'occasion d'événements particuliers (fête locale par exemple) l'éclairage public pourra rester en fonctionnement sans interruption.

Cliquer ici, pour prendre connaissance de l'arrêté municipal ARRETE 1485.pdf


Etude de faisabilité et de programmation relative à l’aménagement de l’îlot Nord de l’abbaye.

Publié le jeu. 23 nov. 2017

Nous avons reçu en mairie, le 20 novembre à 14h30, quatre membres de ce cabinet, dont un architecte du patrimoine. Il s’agissait d’engager la première tranche d’une étude de programmation qui doit nous conduire à définir le programme et le projet d’aménagement de « l’espace Jeanjean ». Celle-ci doit permettre de préciser et définir les besoins et les objectifs de ce projet, qui inclut une place publique au pied de l’abbaye.

Cette étude est une obligation légale (1) et elle est de plus exigée par l’ensemble des partenaires institutionnels de la Commune (Architecte des Bâtiments de France, Conseil Départemental…) avant toute intervention, aussi minime soit-elle sur le site. La présence d’un architecte du patrimoine au sein de l’équipe de programmistes répond également à d’une demande expresse de Monsieur Breton, architecte des bâtiments de France.

Nous nous sommes ensuite rendus sur place pour permettre aux programmistes de prendre connaissance des lieux. La visite s’est terminée vers 17 heures.

La rencontre du 15 décembre, en présence cette fois de Mme Yasmina Aboumadj, architecte au CAUE chargée de l’acte II du Pays Cathare et de Marianne Roques du Conseil départemental de l'Aude a permis de constater les avancées du travail du cabinet Samop. Une nouvelle réunion est prévue fin janvier 2018 avec M. Breton,l'architecte des bâtiments de France.

La réflexion sur ce projet sera conduite en concertation avec la population de la commune et, plus largement avec tous les acteurs du territoire qui pourraient être porteurs d’idées ou d’un projet. Une réunion publique et une visite des lieux (partie sécurisée) vous sera proposée courant février 2018 par tous moyens de communication à notre disposition.

_____________________________________________________________________________

(1) : Loi n° 85-704 du 12 juillet 1985 relative à la maîtrise d'ouvrage publique et à ses rapports avec la maîtrise d'oeuvre privée.

Modifié par Ordonnance n°2004-566 du 17 juin 2004 - art. 1 JORF 19 juin 2004

Le salon des vins bio s'enracine à Saint-Hilaire

Publié le lun. 13 nov. 2017

Les représentants de BIOCIVAM 11 ne cachaient pas leur satisfaction à l'issue de ce week-end. La fréquentation est en hausse sur l'année passée. Elle confirme l'évolution du bio dans les choix de la population. Le BIOCIVAM compte dans ses rangs près de 300 viticulteurs "bio" dont le nombre est en constante progression en adaptation ou reprises de domaines viticoles. Les organisateurs ont observé une fidélisation de la clientèle, une vente plus importante qui s'est échelonnée de la simple bouteille à plusieurs dizaines.

Les visiteurs ont apprécié l'animation générale de ce salon, le repas bio servi au foyer, le stand des naturalistes de l'Aude qui organiseront leur IV èmes rencontres à Limoux le dimanche 18 novembre 2017, la dégustation libre sans la pression de l'achat, les visites guidées de l'abbaye, l'atelier met et vins mené par le sommelier Georges Garcia accompagné du chef étoilé Jérôme Ryon qui ont présenté leur approche de l'harmonie plat et vins, exercices concrets appréciés du public, et aussi le groove des Swings Vandals, un talentueux quatuor toulousain.(http://www.swingvandals.com/ ).

Il y avait aussi la librairie "Le nom de l'homme" de Lagrasse avec un bel échantillon de beaux livres et de bandes dessinées ( http://www.lamaisondubanquet.fr/librairie/ )

Les vins "bio" répondent aujourd'hui à une demande de la clientèle qui s'oriente vers des produits plus naturels, attentive à la protection de l'environnement et à ce qu'elle consomme. Pour le Biocivam tous les feux sont au vert pour ce qui est de la progression du bio malgré le retard de versement des aides au bio de la part de la PAC. Aujourd'hui l'affluence le confirme, le salon bio de St Hilaire devient un incontournable de la promotion du bio viticole de l'Aude.


Une Charte architecturale et paysagère pour Saint-Hilaire

Publié le jeu. 9 nov. 2017
crédit photo : Françoise Morio

La commune de Saint-Hilaire fait partie des dix-huit sites du Pays Cathare et s’est engagée de ce fait dans l’Acte II du PC en 2014. Cela engendre quelques contraintes mais nous permet également de bénéficier de l’appui du Conseil Départemental, de ses services, de celui également du CAUE, en termes de financements mais aussi d’expertise.


Plusieurs chantiers ont ainsi été ouverts dont le chantier Signature qui a vocation à améliorer de façon significative la qualité de l’accueil des sites et des communes dans lesquels ils se trouvent. Cela nous amène à réfléchir et à agir pour faire mieux sur tous les plans, voirie, aménagements urbains, paysages. Dans l’idéal cela devrait se traduire par des incitations à améliorer l’habitat privé notamment et d’abord dans le cœur de village.


Le Conseil Départemental a souhaité inscrire dans une charte les grands principes qui devraient guider les communes dans leurs projets d’aménagements urbains. Elle est désormais disponible et il nous paraît utile et nécessaire de la diffuser le plus largement possible (cf. ci-dessous).


Elle sera présentée au cabinet de programmiste qui va démarrer ses travaux sur l’aménagement de l’espace Jeanjean (îlot nord de l’abbaye) et auquel nous souhaitons associer la population, et cela, dès janvier 2018.

https://saint-hilaire-aude.fr/assets/uploads/2017/charte-Pays-Cathare.pdf








DELIVRANCE DES CARTES GRISES

Publié le mer. 25 oct. 2017

A compter du lundi 6 Novembre 2017 les guichets de la Préfecture de l'Aude consacrés aux délivrances des cartes grises seront fermés au public.

A compter du 25 Octobre 2017 les services de la Sous-Préfecture de Narbonne n'accepteront plus les dossiers "papiers". Les demandes ne pourront donc plus être déposées en Mairie

Les démarches doivent être faites en ligne (exclusivement) à partir du site : https://ants.gouv.fr

Les usagers ayant des difficultés d'accès au numérique ont la possibilité de s'adresser soit aux professionnels de l'automobile, soit en appelant le n°national d'aide (34 00) soit en se rendant dans un des points numériques ouverts en Préfecture, en Sous-Préfecture, ainsi que dans les maisons de services publics

La maison de santé à Saint-Hilaire : Du nouveau

Publié le jeu. 28 sept. 2017
crédit photo : Françoise Morio

Un article dans l'Indépendant du 27 septembre évoque l'avancement de ce dossier qui a été largement évoqué par le Président Pierre Durand lors du dernier Conseil communautaire.

Le chantier démarrerait début 2018.

Crédit photo : Françoise Morio ("abeille surcoquelicot")

article maison de santé.pdf


DEPLOIEMENT 4G

Publié le mer. 16 août 2017

Dans quelques semaines, Orange va procéder à la mise en service 4G du relais de téléphonie mobile de SAINT-HILAIRE. Les fréquences étant adjacentes à celles utilisées par la TNT quelques perturbations peuvent en affecter ponctuellement la réception

cliquer ici .4 G.pdf


PLUi-H intercommunal

Publié le mar. 13 juin 2017

Le PLUi-H intercommunal est un document de planification stratégique et d'urbanisme. Il détermine un projet de territoire pour les 10 à 15 ans à venir. Il fixe les règles d'occupation des sols et établit un programme de l'habitat.

Pour plus de renseignements, cliquer pour prendre connaissance du document joint brochure_Limouxin_Pluih.pdf

Le maquis de Villebazy 1943

Publié le mar. 13 juin 2017

[Bulletin 2016]

Une armée secrète dans les bois...

En feuilleton retrouvez chaque jour la présentation d'un article du dernier bulletin de la Société d'études scientifiques de l'Aude. Aujourd'hui "LE MAQUIS DE VILLEBAZY 1943 - AOÛT 1944" par Blandine Allabert Sire et Manon Alins Carbonnel.

Le maquis de Villebazy, de l’Armée secrète, Corps-Franc Lorraine, est créé le 1er mars 1944. Il s’installe dans une maison forestière à Coumemazières. Ce domaine a des atouts certains : à proximité de la route Carcassonne-Limoux-Quillan, il est près de la ferme de Cantauque (commune de Villebazy), point de parachutage, mais également proche des guérilleros espagnols de Greffeil et de Villardebelle. Ce groupe de maquisards est structuré, armé et commandé par Antonin Arnaud, alias « Jacques ». L’effectif varie de 15 hommes en avril, à 105 hommes en août. Le 3 juin, il est homologué comme unité combattante. Ces réfractaires n’auraient pas pu survivre sans l’aide des habitants de Villebazy. Honoré Désarnaud était leur agent de liaison. Ils sont à l’origine de nombreuses réquisitions et organisent des attaques contre l’armée allemande et contre les collaborateurs. Ils aident la population (distribution de farine, pétrissage du pain…). Les Allemands recherchent ces hommes. Fernand Rocalve, boulanger à Ladern, mourra sous la torture sans avouer. Un maquisard, arrêté et interrogé, donnera l’emplacement du maquis. Les soldats allemands détruisent la maison forestière, mettent le feu aux bois alentours, pillent le village de Villebazy. Ils n’y mettront finalement pas le feu. Les maquisards réussissent à s’échapper, pour mieux reformer leur groupe de combat à la ferme du Bessou, dans la Malepère.

Incivilités et propreté du village

Publié le jeu. 18 mai 2017

Nous sommes obligés de constater une dégradation de l'état de nos rues et espaces publics du fait essentiellement des déjections canines; un courrier a été adressé à l'ensemble de la population (en PJ ci-dessous).

L'habitude de jeter ses mégots, (et les paquets de cigarettes vides ) au sol contribue elle aussi à augmenter le travail de nettoyage de nos employés municipaux et pourrait facilement être corrigée par un peu de civisme.

Il nous a également été signalé un certain nombre de décharges sauvages sur le territoire de notre commune : Il existe une déchetterie à Saint-Hilaire ..

chiens circulaire 2017.pdf

Le projet de maison de santé dans l'Indépendant.

Publié le ven. 7 avril 2017

Un article très bien informé a paru dans l'Indépendant du 6 avril sur le projet en cours de Maison de Santé pluridisciplinaire à Saint-Hilaire. Il y est indiqué que le projet de Saint-Hilaire, porté par la Communauté de communes de Limoux, est" le plus avancé mais aussi le plus urgent". De son côté le conseil municipal a voté l'attribution d'un terrain près de l'EHPAD pour l'euro symbolique.