Commune de Saint-Hilaire

Village de St Hilaire

Toutes les actualités

Liste de tous les articles publiés

Information aux sinistrés dans l'Indépendant.

Publié le lun. 26 nov. 2018

Lâ??image contient peut-être : texteLes personnes dont la maison d'habitation a été sinistrée qui le souhaitent peuvent également s'adresser directement au service public qui gère ces dossiers qui pourra leur donner toutes les informations utiles ou proposer un rendez-vous :

DDTM

Service prévention des risques

bd Barbès, CS 40001

11838 Carcassonne cedex 9

0468103148

ddtm-sprisr@aude.gouv.fr

Interview de M. le maire dans l'Indépendant

Publié le jeu. 15 nov. 2018

INTEMPÉRIES

Inondations dans l'Aude: «?En aucun cas je ne laisserai partir l’Ehpad de Saint-Hilaire?»

Inondations. Un mois après, le maire Jean-Louis Carbonnel fait le point.

Si on ne nous aide pas, on mettra la clef sous la porte. Nous avons besoin de 3 millions d’euros pour reconstruire et réhabiliter?», assure le maire, Jean-Louis Carbonnel. Et surtout ne lui parlait pas d’inondation?: «?Non ici, nous n’avons pas eu à faire à une inondation classique, lente et régulière qui avance d’heure en heure. C’est une vague violente de 12 mètres de haut qui est rentrée dans le village et a tout englouti sur son passage. Elle est allée taper en amont sur le barrage et en 20 minutes, elle a mis sous deux mètres d’eau plus de la moitié des maisons?». Sur les 780 habitants installés autour de la célèbre abbaye, 500 sont sinistrés, par miracle, il n’y a que des vivants. Des déracinés qui n’ont toujours pas regagné leurs domiciles. Certains n’y reviendront jamais, la peur ou le prix de la reconstruction, trop cher. Pour les 51 résidents de la maison de retraite éparpillés provisoirement à Chalabre, Espéraza, Limoux, leur rêve?? Revenir sur les terres du Lauquet le plus vite possible, au plus près des familles.

Depuis cette terrible nuit, pour le maire, tous les matins sont douloureux. «?Grâce à une solidarité sans faille, le village est aujourd’hui propre mais paradoxalement, c’est maintenant que nous réalisons l’étendue des dégâts. Le village s’est vidé de ses bénévoles et le moral est parti avec eux?».
L’élu explique que pour reconstruire les têtes, il faudra reconstruire les murs. Il y aura un avant et un après 15 octobre 2018. «?La mairie, le foyer, la salle des associations, du troisième âge, le groupe médical, la bibliothèque et l’Ehpad ont baigné sous les eaux… La station d’épuration est irrécupérable. Ce sont d’énormes chantiers. Nous avons besoin d’argent?». Et quand il parle argent, il pense immédiatement Ehpad. C’est devenu le sujet sensible pour Jean-Louis Carbonnel. Aujourd’hui, il craint pour l’avenir de ce projet vital pour sa commune et celles voisines de l’ancien canton de Saint-Hilaire. Jean-Paul Escande le maire de Greffeil, confirme?: «?Nous soutenons Jean-Louis et nous nous battrons s’il le faut, pour garder la maison de retraite chez nous?».

Il faut dire que cette maison de retraite conditionne aussi le futur projet territorial de la maison de santé et de la pharmacie qui devaient voir le jour juste à côté de l’Ehpad inondé, courant 2019. Le maire de Saint-Hilaire prévient, il ne lâchera rien?: «?Notre maison de retraite ne partira pas de Saint-Hilaire, c’est à la fois le poumon économique du village et un lieu qui réunit les anciens et leurs familles près de chez eux. J’espère que les promesses du président Emmanuel Macron ne seront pas vaines. Ici, il nous faut des financements à cent pour cent. Si non, on peut rayer Saint-Hilaire de la carte?». Dans l’avenir immédiat, il voudrait par mesure de sécurité et pour rassurer ses administrés que l’on nettoie le lit de la rivière des amas d’arbres enchevêtrés, de ses gravières et des autres détritus.


https://www.lindependant.fr/2018/11/13/inondations...

Au sujet de l'EHPAD :

https://www.ladepeche.fr/article/2018/11/16/290748...

Appel à dons pour les sinistrés de Saint-Hilaire

Publié le lun. 5 nov. 2018
Françoise Morio

Les personnes désireuses d'aider financièrement les sinistrés de Saint-Hilaire peuvent le faire en envoyant leurs dons à l'ordre de l'association "Les bénévoles saint-hilairois" à l'adresse ci-dessous.

IBAN : FR76 1348 5008 0008 0038 5638 054

Il est également possible d'effectuer un don au profit du CCAS mairie de Saint-Hilaire

Merci à vous.

Envoyer les dons à :

Mairie de Saint-Hilaire

avenue de Carcassonne

11250 Saint-Hilaire



Enquête du Ministère des Solidarités et de la Santé

Publié le lun. 1 oct. 2018

Le Ministère des Solidarités et de la Santé va réaliser une enquête. Dans notre commune certaines personnes peuvent-être sollicitées. Elles seront au préalable prévenues par lettre. Un enquêteur IPSOS, muni d'une carte officielle, se présentera au domicile de ces administrés

REPRISE DES TRAVAUX - COEUR DE VILLAGE

Publié le jeu. 27 sept. 2018

Les travaux de réhabilitation du Coeur du Village, reprennent à compter du 2 Octobre 2018 pour les finitions.

Du 2 Octobre au 10 Octobre 2018, la circulation et le stationnement seront interdits rue du Cap de la Ville et rue de la Gloire

Pour prendre connaissance de l'arrêté de police municipale correspondant, suivre le lien ARRETE N°1586.pdf

Chats abandonnés.

Publié le mer. 5 sept. 2018

Fin août 2018, deux chatons femelles de quelques semaines ont été jetés à côté du cimetière de la commune. Ces deux chatons étant très sociables, il est évident qu'une personne sans scrupule les a abandonnés. L'un des chatons était couché, agonisant, complètement déshydraté, tous les deux n'avaient que la peau et les os. La nourriture laissée à proximité ne leur permettait pas de se nourrir car pas adaptée à leur âge. Une personne alertée par les miaulements désespérés a recueilli et nourri ces deux chatons abandonnés qui ont déjà repris du poids. Cette personne ne peut les garder et la SPA ne prend plus de chats.

Aussi, ces deux chatons sont proposés à l'adoption (Tél. : 07-70-62-76-51).

L'Association rappelle qu'elle n'a aucune structure d'accueil pour les chats en détresse, abandonnés ou maltraités en cas de problème urgent. Elle n'a aucune aide pour les nourrir hormis les dons et la bonne volonté des membres. D'autre part la responsable de l'association rappelle qu'elle n'a pour vocation que de stériliser les chats errants non identifiés (par non identifié, on entend sans propriétaire connu), afin d'en réduire la prolifération et rappelle également l'obligation pour tout propriétaire qui laisse son animal en liberté de l'avoir fait stériliser.

(D'après un article d'Alain Lemaitre pour l'Association Chats sans famille).


PYRALE DU BUIS

Publié le jeu. 16 août 2018

La pyrale est un papillon invasif, originaire d'Asie du sud-est, arrivé en France en 2008. La pyrale du buis a une aire d’extension nationale et est, de ce fait, une problématique nationale.

En Haute-Vallée de l'Aude, le Chalabrais est pour l'instant le territoire le plus impacté par les défoliations. Le Pays de Couiza commence également a être fortement touché; la pyrale est également observée sur le plateau de Sault, le Quillanais et le Limouxin. Le buis étant largement présent sur l'ensemble des massifs calcaires, on peut s'attendre à ce que l'atteinte des buis progresse sur toute la Haute-Vallée.

Toutes les autorités compétentes ont connaissance des dégâts occasionnés par la pyrale du buis (DRAAF, DSF, FREDON, ONF etc.).

Le constat actuel est qu’aucune méthode ne permet d’endiguer la progression de cet insecte. L’éradication est impossible. La gestion n'est pour le moment possible qu'à l'échelle des sites urbains ou de jardins particuliers. Pour prendre connaissance des méthodes à employer, suivre le lien :

http://www.fredonoccitanie.com/surveillance/actualites/2017/09/01/la-pyrale-du-buis/.

A l’échelle de zones de forêts ou d'espaces naturels, les méthodes ne sont plus envisageables du fait de leurs coûts (matériel et main d’œuvre) et de leurs impacts potentiels sur la faune naturelle.

Des travaux de recherche sont en court pour trouver des solutions de gestion des populations à grande échelle. Ces travaux ne seront pas disponibles à court terme. La recherche met plusieurs années avant de pouvoir mettre en application des solutions sur le terrain.

Les services de la santé des forêts surveillent ces attaques et pour le moment les buis en zones naturelles repartent de la souche. Cependant, les dégâts peuvent être irréversibles si deux à trois années d'attaques se suivent notamment couplées avec des épisodes de sécheresse.

Ce problème reste sous surveillance mais techniquement il n’y a pas, pour le moment, de solutions satisfaisantes sur les zones naturelles.


Déchets chimiques des ménages

Publié le jeu. 3 mai 2018

Le COVALDEM a édité un document d'information donnant quelques conseils pour se débarrasser correctement des déchets chimiques

Cliquer ici, pour prendre connaissance de ce document COVALDEM.pdf

Informations gendarmerie nationale

Publié le lun. 26 mars 2018

Les personnes qui partent en vacances peuvent compléter la fiche "opération tranquillité vacances", et l'adresser aux services de la gendarmerie à l'adresse mail suivante: cob.limoux@gendarmerie.interieur.gouv.fr.

La fiche peut également être déposée à l'accueil de la brigade de gendarmerie

cliquer ici pour prendre connaissance du document Tranquillité vacances.pdf

Pour prendre connaissance des renseignements concernant les permanences de Monsieur BERLAN, Conciliateur de Justice cliquer ici conciliateur de justice.pdf


Elargissement du pont en 1912

Publié le jeu. 1 mars 2018

On peut voir dans la délibération du conseil municipal ci-jointe la décision d'élargir le pont à trois arches sur le Lauquet, décision qui ne concrétisera qu'en 1923 pour la réalisation des travaux.

La route telle que nous la connaissons aujourd'hui entre le pont et l'abbaye puis en direction de Limoux ,quant à elle, a été réalisée à partir de 1843 lorsque le conseil municipal de l'époque a décidé de prolonger la route de Carcassonne à Saint-Hilaire jusqu'à Limoux (qui n'était jusque là qu'un chemin muletier).

Il a fallu pour cela modifier la traversée du village, construire le remblai sur lequel se trouve la route actuelle et démolir une partie des maisons de Niort qui se trouvaient entre la maison Jeanjean et la maison Juste. Ceci a eu pour effet d'enterrer aux trois-quarts la fontaine à l'angle nord-est de l'abbaye.


AD11_AC344_1D023_056_élargissement pont_1912.jpg

AD11_AC344_1D023_056_élargissement pont_1912_2.jpg

Restons mobilisés pour conserver les quatre classes !

Publié le mar. 6 févr. 2018
Alain Lemaitre

Dernières nouvelles :

Suite à la mobilisation de ce 7 février devant l'inspection académique, avenue A Marty à Carcassonne où nous étions nombreux (élus, parents et personnels), et après qu'aient été reçus JL Carbonnel, le maire ainsi qu'une représentante des parents d'élèves, il apparaîtrait que lors de la réunion qui a suivi, et l'examen de notre courrier et des 450 signatures de la pétition, Madame la DASEN soit revenue sur sa décision.

La mobilisation n’a pas été vaine !!!!! Elle a été forte et efficace et un grand merci à celles et à ceux qui y ont contribué.

La 4ème classe ne ferme pas.

Monsieur le Maire demande à tout le monde d’être présent au foyer communal, vendredi 9 février à 18 heures. (élus, parents, enseignants, personnel…)

Tout d’abord pour fêter la bonne nouvelle mais également pour aborder un grand nombre de thèmes ayant trait à l’école. En bref, il faut rester mobilisés !


Depuis qu''a été annoncée la fermeture quasi certaine d'une classe de l'école, les parents d'élèves et des personnels de l'école appuyés par les élus sont montés au créneau. Diverses manifestations sont envisagées selon l'évolution de la situation et le message est clair; ils n'accepteront pas de fermeture! et la mobilisation n'en est qu'à ses débuts préviennent-ils!

Les effectifs à ce jour justifient le maintien de la quatrième classe et éviteront des classes à triple niveau à la prochaine rentrée. Il en va de la qualité de l'enseignement apporté à nos enfants de la ruralité. Cette fermeture impacterait Saint-Hilaire bien sûr mais aussi les villages du Saint-hilairois et les élus des autres villages Gardie, Villar, Villebazy, St Polycarpe et Belcastel sont venus le dire haut et fort: pas de fermeture de classe à St Hilaire !

Tous ces villages sont intégrés dans la zone de revitalisation rurale et le maintien de la quatrième classe est fondamental pour le Saint-hilairois. ( D'après Alain Lemaitre).

RDV le mercredi 7 février à 7h50 devant l'école pour une opération escargot, en co-voiturage, jusqu'à l'inspection d'académie , avenue Henri Goût.

Le mercredi 7 février 2018 à 9h30, se tiendra le CTSD du 1er degré, réunion qui traitera des fermetures et ouvertures de classes pour les écoles de l’Aude.

Avec une dotation de misère (0 poste alloué au département de l’Aude), les écoles de l’Aude subiront, à la rentrée 2018, une importante dégradation des conditions d’apprentissage pour les élèves et des conditions de travail pour les enseignant-es.

(...)

Ce sera aussi l’occasion pour les écoles craignant une fermeture ou nécessitant une ouverture de montrer leur légitime détermination.


Cambriolages dans le secteur : Information des services de la Gendarmerie

Publié le mar. 16 janv. 2018

Mesdames et messieurs les maires,


Je vous informe par le présente message de plusieurs cambriolages perpétrés sur notre secteur de surveillance dans l'après midi du lundi 15 janvier 2017.

ROUFFIAC D'AUDE 19H08 : CAMBRIOLAGE RESIDENCE PRINCIPALE

Faits commis le 15 janvier entre 17h00 et 19h00. Après avoir fait disjoncter le compteur électrique le ou les auteurs fracturent une porte fenêtre. Préjudice : bijoux et un iphone.
PREIXAN 19H17 : TENTATIVE CAMBRIOLAGE RESIDENCE PRINCIPALE
Faits commis le 15 janvier entre 13h15 et 18h45. Le ou les auteurs coupent le câble téléphonique sur le poteau devant l'habitation puis s'introduisent dans la propriété et fracturent la fenêtre située sur le coté de l'habitation à l'aide d'un tournevis. L' habitation est entièrement fouillée. Pas de vol.
POMAS 19H19 : CAMBRIOLAGE RESIDENCE PRINCIPALE

Faits commis le 15 janvier à 19H10. La baie vitrée sur la coté de la maison est fracturée à l'aide d'un tournevis. Toutes les pièces ont été fouillées. Préjudice : bijoux et 100 euros en espèces. PIEUSSE 19H33 : CAMBRIOLAGE RESIDENCE PRINCIPALE
Faits commis le 15 janvier entre 18h15 et 19h10. La porte fenêtre en bois à l'arrière de la maison est fracturée. Préjudice : bijoux d'une valeur de 3000 euros.
MAGRIE 20H02 : TENTATIVE CAMBRIOLAGE RESIDENCE PRINCIPALE

Faits commis le 15 janvier à 20h00. La fenêtre de la cuisine est fracturée. Les chambres et la salle de bains sont fouillées. Pas de vol.
ROUFFIAC D'AUDE 20H57 : CAMBRIOLAGE RESIDENCE PRINCIPALE

Faits commis le 15 janvier à 20h30. La baie vitrée est fracturée. Les chambres et la salle de bains sont fouillées. Préjudice : Un sac à mains, un porte monnaie de grande valeur, bijoux.
MALRAS 21H25 : TENTATIVE CAMBRIOLAGE RESIDENCE PRINCIPALE

Faits commis le 15 janvier à 21H15. Le ou les auteurs ont tenté de soulever le volet roulant de la baie vitrée du salon. Pas de vol.

Une enquête est en cours afin d'élucider ces faits au plus tôt. Il serait toutefois intéressant de diffuser un message de prévention et de vigilance auprès
des habitants afin qu'il n'y ait pas d'autres victimes dans les jours ou semaines à venir.

Cordialement



Communiqué des services de gendarmerie.doc

Etude de faisabilité pour l’aménagement des abords de l’abbaye

Publié le mer. 10 janv. 2018

La municipalité de Saint-Hilaire a fait appel à un cabinet d’études afin de réaliser une étude de faisabilité et de programmation pour l’aménagement et la restructuration de l’ilot situé au nord de l’abbaye

Les financements sont les suivants :

Financement UE LEADER 27 344.00 €
Financement C.Départemental de l’Aude 18 696.00 €
Financement communal 11 510.00 €
Montant total 57 550.00 €

REGLEMENTATION DE L'ECLAIRAGE PUBLIC

Publié le jeu. 28 déc. 2017

Les conditions d'éclairage nocturne sur le périmètre aggloméré de la Commune sont les suivantes :

- du 1er octobre au 31 Mai de chaque année : éclairage public éteint de 23 heures à 5 heures 30

- du 1er Juin au 30 Septembre de chaque année: éclairage public éteint de 1 heure à 5 heures 30

A l'occasion d'événements particuliers (fête locale par exemple) l'éclairage public pourra rester en fonctionnement sans interruption.

Cliquer ici, pour prendre connaissance de l'arrêté municipal ARRETE 1485.pdf


Etude de faisabilité et de programmation relative à l’aménagement de l’îlot Nord de l’abbaye.

Publié le jeu. 23 nov. 2017

Nous avons reçu en mairie, le 20 novembre à 14h30, quatre membres de ce cabinet, dont un architecte du patrimoine. Il s’agissait d’engager la première tranche d’une étude de programmation qui doit nous conduire à définir le programme et le projet d’aménagement de « l’espace Jeanjean ». Celle-ci doit permettre de préciser et définir les besoins et les objectifs de ce projet, qui inclut une place publique au pied de l’abbaye.

Cette étude est une obligation légale (1) et elle est de plus exigée par l’ensemble des partenaires institutionnels de la Commune (Architecte des Bâtiments de France, Conseil Départemental…) avant toute intervention, aussi minime soit-elle sur le site. La présence d’un architecte du patrimoine au sein de l’équipe de programmistes répond également à d’une demande expresse de Monsieur Breton, architecte des bâtiments de France.

Nous nous sommes ensuite rendus sur place pour permettre aux programmistes de prendre connaissance des lieux. La visite s’est terminée vers 17 heures.

La rencontre du 15 décembre, en présence cette fois de Mme Yasmina Aboumadj, architecte au CAUE chargée de l’acte II du Pays Cathare et de Marianne Roques du Conseil départemental de l'Aude a permis de constater les avancées du travail du cabinet Samop. Une nouvelle réunion est prévue fin janvier 2018 avec M. Breton,l'architecte des bâtiments de France.

La réflexion sur ce projet sera conduite en concertation avec la population de la commune et, plus largement avec tous les acteurs du territoire qui pourraient être porteurs d’idées ou d’un projet. Une réunion publique et une visite des lieux (partie sécurisée) vous sera proposée courant février 2018 par tous moyens de communication à notre disposition.

_____________________________________________________________________________

(1) : Loi n° 85-704 du 12 juillet 1985 relative à la maîtrise d'ouvrage publique et à ses rapports avec la maîtrise d'oeuvre privée.

Modifié par Ordonnance n°2004-566 du 17 juin 2004 - art. 1 JORF 19 juin 2004

Une Charte architecturale et paysagère pour Saint-Hilaire

Publié le jeu. 9 nov. 2017
crédit photo : Françoise Morio

La commune de Saint-Hilaire fait partie des dix-huit sites du Pays Cathare et s’est engagée de ce fait dans l’Acte II du PC en 2014. Cela engendre quelques contraintes mais nous permet également de bénéficier de l’appui du Conseil Départemental, de ses services, de celui également du CAUE, en termes de financements mais aussi d’expertise.


Plusieurs chantiers ont ainsi été ouverts dont le chantier Signature qui a vocation à améliorer de façon significative la qualité de l’accueil des sites et des communes dans lesquels ils se trouvent. Cela nous amène à réfléchir et à agir pour faire mieux sur tous les plans, voirie, aménagements urbains, paysages. Dans l’idéal cela devrait se traduire par des incitations à améliorer l’habitat privé notamment et d’abord dans le cœur de village.


Le Conseil Départemental a souhaité inscrire dans une charte les grands principes qui devraient guider les communes dans leurs projets d’aménagements urbains. Elle est désormais disponible et il nous paraît utile et nécessaire de la diffuser le plus largement possible (cf. ci-dessous).


Elle sera présentée au cabinet de programmiste qui va démarrer ses travaux sur l’aménagement de l’espace Jeanjean (îlot nord de l’abbaye) et auquel nous souhaitons associer la population, et cela, dès janvier 2018.

https://saint-hilaire-aude.fr/assets/uploads/2017/charte-Pays-Cathare.pdf








DELIVRANCE DES CARTES GRISES

Publié le mer. 25 oct. 2017

A compter du lundi 6 Novembre 2017 les guichets de la Préfecture de l'Aude consacrés aux délivrances des cartes grises seront fermés au public.

A compter du 25 Octobre 2017 les services de la Sous-Préfecture de Narbonne n'accepteront plus les dossiers "papiers". Les demandes ne pourront donc plus être déposées en Mairie

Les démarches doivent être faites en ligne (exclusivement) à partir du site : https://ants.gouv.fr

Les usagers ayant des difficultés d'accès au numérique ont la possibilité de s'adresser soit aux professionnels de l'automobile, soit en appelant le n°national d'aide (34 00) soit en se rendant dans un des points numériques ouverts en Préfecture, en Sous-Préfecture, ainsi que dans les maisons de services publics