Commune de Saint-Hilaire

Village de St Hilaire

Rencontre avec le Syndicat d'aménagement hydraulique du 29 novembre

Publié le lun. 4 déc. 2017

Françoise Morio

Rencontre avec le SMAH HVA à propos du Lauquet et ses berges, le 29 novembre à 18 heures.

M. le maire et des élus municipaux ont reçu M. Adrien Arazo , technicien des rivières du SMAH (Syndicat mixte d’aménagement hydraulique de la Haute-Vallée de l’Aude, le SMAH fait partie du SMMAR (1)) dans le but de préciser les compétences, les droits et les devoirs de chacun : le syndicat mixte, la mairie, les riverains du Lauquet et des affluents, mais aussi toute la population.

L’objectif est également de promouvoir les bonnes pratiques qui peuvent améliorer l’état de la rivière et de ses berges, d’amoindrir autant que possible les conséquences des grosses crues, et, dans l’idéal d’en permettre des aménagements légers. Il s’agit finalement de changer le regard que l’on porte sur la rivière, qui peut subsister ici ou là, selon lequel on peut la considérer comme une poubelle.

Nous voulions aussi tordre le cou à une idée assez répandue selon laquelle «on ne peut rien faire » puisqu’on n’a plus la compétence sur la rivière.

Il apparaît clairement que chaque propriétaire , privé ou public, est tenu d’entretenir les berges , l’entretien consiste à rétablir le cours d’eau dans sa largeur et sa profondeur habituelle, sans procéder à son élargissement ou à son approfondissement (interdiction d’extraire des matériaux sous couvert de nettoyage). (Entretien des cours d’eau : Opération qui consiste à maintenir la capacité d’écoulement naturel des eaux et à assurer la bonne tenue des berges, tout en préservant les écosystèmes aquatiques.). L’entretien des cours d’eau évoqué dans la loi comprend les opérations de restauration de la ripisylve : conserver une végétation arbustive, diversifier les essences par strate, enlever les arbres fortement déstabilisés, maintenir les embâcles non problématiques… (2)

Le SMAH est amené à intervenir dans la mesure où , le plus souvent, ces obligations ne sont pas respectées.

La lutte contre la renouée du Japon a été évoquée.( http://www.espaces-naturels.info/eliminer-renouee-japon )

M. Arazo se déclare prêt, si nous le souhaitons , à venir pour une réunion de sensibilisation, ouverte à tous, sur tous ces sujets.

Cette thématique constituerait sans doute un sujet intéressant pour les élèves de l’école de Saint-Hilaire.

______________________________________

(1) : Présentation du SMMAR :

Le SMMAR (Syndicat Mixte des Milieux Aquatiques et des Rivières) a été créé en 2002 par arrêté préfectoral n°2002-2349 sous l’impulsion du Président du Département et du Préfet de l’Aude. Il a pour but de répondre à la nécessité de mener une gestion concertée de l’eau et d’organiser la prévention des inondations à l’échelle du bassin versant.

Le SMMAR a obtenu la reconnaissance du statut d’Établissement Public Territorial de Bassin (EPTB) par arrêté du Préfet coordonnateur de bassin RMC le 5 décembre 2008. ( http://www.smmar.org/)

(2) : Sur les droits et devoirs des riverains :

http://www.smmar.org/uploads/mediatheque/contenu/publications/tous_publics/fichiers/publications_specifiques_sage_02.pdf

Sur l’entretien des berges et de leur végétation (ripisylve) :

http://www.smmar.org/uploads/mediatheque/contenu/publications/tous_publics/fichiers/publications_specifiques_sage_06.pdf