Commune de Saint-Hilaire

Village de St Hilaire

Les expos du moment...

Publié le mer. 5 juin 2019

La Couleur des Mots de Bernard Foursin

Né en région parisienne en 1957, Bernard Paul FOURSIN pratique le dessin depuis l'enfance.

Des études générales littéraires et ses goûts personnels l’orientent vers la découverte des mythologies et de l’histoire, des histoires, des contes, tout ce qui porte vers l’imaginaire.

Après un diplôme de graphiste en publicité, il devient pendant quelques années peintre muraliste, trouvant un intérêt particulier au fait d’intégrer ses œuvres dans la conception globale d’un lieu. Ce qui l'amène à travailler avec des agenceurs, architectes d'intérieurs ou décorateurs, autant pour des particuliers que dans le cadre de magasins ou de restaurants.

Une demande spécifique d'un prescripteur le pousse à s'intéresser à la peinture sur verre. Ce sera une corde de plus à son arc.

Il y ajoutera le portrait, l’illustration de textes et de poèmes.

De nombreux changements de régions et les voyages viennent nourrir son inspiration et la découverte de nouvelles techniques. Il s’initie au batik en Indonésie, découvre les fresques de Ribera au Mexique, et les marqueteries de marbre de l’Inde du Taj Mahal. Et aussi tous les paysages et les couleurs, la magie des lumières autres que celles de nos climats.

Après plus de vingt ans d’interruption pour des raisons personnelles, il a repris le crayon pour un retour aux sources, aux techniques de base sans lesquelles rien n'est possible. puisant son inspiration dans les thèmes mythologiques ou la littérature, autant que dans le quotidien.

Depuis toujours, son instinct le pousse à travailler sur le principe de la série. Comme un besoin d’épuiser un sujet en allant au bout de son imagination, des déclinaisons autour d’un thème.

D’un autre côté, le travail à la commande lui propose des défis qu’il aime relever tant d’un point de vue technique que de la conception.

Cette exposition s’oriente autour de la littérature. Les textes et les personnages dont certains m’accompagnent depuis l’adolescence, ce choix étant bien sûr totalement subjectif, sont traité ici de deux manière.

Des portraits « imaginaires » des héroïnes et héros ,- sept femmes et sept hommes, car je tenais à la parité-, et une toile pour chaque oeuvre littéraire, évoquant ce que m’inspire tout ou partie de l’atmosphère du livre. Seule exception : « l’Opéra de quat’sous » qui n’est évidemment pas un roman. Enfin , une dernière toile sans portrait , évocation de la littérature elle-même...


Nightshow par Pierre Jammes

"Le travail que vous pouvez voir ici , tiré sur bâche, a été inspiré par l'oeuvre de Edward Hopper. En fin de journée, la ville prend des éclairages différents, et surtout une ambiance différente. C'est ce que j'ai voulu montrer ici au travers d'un voyage dans ma ville natale de Carcassonne, mais aussi à Barcelone et Edimbourg...